Et si la vie éternelle existait sous la forme d’un avatar ?

divination harry potter discuter avec les morts

Et si vous pouviez préserver la mémoire de vos parents pour toujours ? Préserver votre héritage à l’avenir ? Et vivre pour toujours sous la forme d’un avatar digital ? (1)  Une informaticienne a créé un chatbot imitant le comportement d’un ami décédé.

Tous, nous nous éteindrons, tôt ou tard. Tout ce que nous laisserons derrière nous sera fait de photos, vidéos, diffusés ici et là, sur des réseaux sociaux, un blog, un site web, et quelque fois, il y aura une autobiographie, un journal intime, pour agrémenter ces contenus. Mais parfois, nous resterons dans l’oubli.

Le site Eternime

Fondateur du projet Eterni.me en février 2014, Marius Ursache explique :

Vous rendre éternel en créant votre avatar qui vous survive à votre mort ».

 

site eternime avatar vie éternelle

Le principe d’Eterni.me est de pouvoir également de son vivant peaufiner son avatar en y ajoutant des souvenirs, des images, des vidéos, afin de lui permettre de dialoguer plus tard avec sa descendance, ses amis.

A ce jour, environ 35 000 personnes ont signé pour ce projet sur le site, qui indique n’accepter que quelques personnes par semaine. Il faut donc s’inscrire afin de recevoir une invitation. Une première limite à la vie éternelle : être choisi ?

Comment Eterni.me fonctionne-t-il ?

Le site récolte, analyse et compile les informations que vous avez postées sur le web tout au long de votre vie puis en les retravaillant grâce à l’intelligence artificielle.

Si la plateforme n’est pas encore fonctionnelle, le principe, lui, est d’ores et déjà établi: chaque internaute pourra envoyer des souvenirs à Eterni.me qui se servira ensuite de ces données pour créer un avatar.

Au départ, ces souvenirs seront en fait les informations publiées sur les réseaux sociaux ou le contenu d’emails personnels. Mais une fois la technologie disponible, l’équipe de huit entrepreneurs du MIT espère bien rendre possible le chargement de vidéos, photos, sons et géolocalisations dans les algorithmes gérant cette forme d’intelligence artificielle.

Le site essaiera donc de générer une copie virtuelle de votre personnalité qui répondra à des questions de votre famille et vos proches ou leur donnera des conseils après votre disparition. Ce sera « comme avoir une discussion sur Skype avec le passé », peut-on lire.(2)

La start-up Luka de Eugenia Kuyda

Il y a 3 ans seulement, dans un épisode de la série britannique Black Mirror intitulé « Be Right Back » (Saison 2, Episode 1 – 2013), une femme dialoguait avec son mari disparu par messages, puis par téléphone, pour bientôt ne plus ressentir le vide de son absence.

be right back black mirror discuter avec les morts intelligence artificelleSynopsis : Ash et Martha s’installent à la campagne, dans la maison où Ash a passé son enfance. Hélas, le lendemain, le jeune homme se tue sur la route. Aux funérailles, Martha apprend l’existence d’un service qui se sert de l’historique Internet des défunts pour simuler des conversations entre morts et vivants. Le soir même, la jeune femme reçoit un message électronique de Ash… Martha s’habitue alors à vivre avec cette personnalité virtuelle animée par les nombreuses traces numériques qu’Ash a laissées sa vie durant.

Cela dit, même si pour Eugenia Kuyda (experte en Natural Language Processing), qui avait vu cet épisode, la réalité avait dépassé la fiction, il était néanmoins impensable que la technologie vienne détruire le processus de deuil et briser virtuellement la frontière avec les morts ; mais cela était sans compter sur les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA) et du Natural Language Processing (NLP) – qui permet à une machine de comprendre et de parler le langage humain.

A la tête d’une start-up de chatbots, Luka, Eugenia et son équipe experte en NLP n’ont pas eu de mal à créer un chatbot capable d’assimiler 8000 lignes de texte fournies à leur demande par 10 proches de Roman Mazurenko, le meilleur ami d’Eugenia, mort lors d’un accident de voiture à 34 ans.

Depuis lors, la société Luka Inc a sorti une application iOS mais également un site web nommé Replika, un ami doté d’une IA que vous éduquerez et ferez grandir au travers de conversations. Vous pouvez dès à présent réserver votre nom sur le site et être l’un des premiers à faire évoluer votre Replika pour que ce dernier soit prêt lorsque l’application sortira.

replika luka inelligence artificielle

Les avatars, un problème pour faire réellement son deuil ?

Mais en dehors des problèmes de technologie, ces types de projets inquiètent sur leurs possibles conséquences psychologiques. Interrogée par NBC, la psychologue Amanda Vicary juge effectivement que cette interaction à travers un écran d’ordinateur pourrait empêcher les proches de faire leur deuil parce qu’ils parleront à la personne « comme si elle était toujours vivante ».

Il n’est de toute façon pas besoin d’être psychiatre ou psychologue pour se rendre compte que ce type de comportement pourrait brouiller les frontières entre réel et virtuel, entre vie et mort, et ainsi empêcher de faire correctement son deuil.

Heureusement ou malheureusement, les chatbots sont déjà une réalité, puisque Facebook s’y est mis en avril en les proposant sur Messenger. Sans parler de la fameuse Siri d’Apple, qui a elle même donné l’inspiration pour le film HER, avec Scarlett Johansson et Joaquim Phoenix, où Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe et inconsolable suite à une rupture difficile, fait alors l’acquisition d’un programme informatique ultramoderne, capable de s’adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de ‘Samantha’, une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux…

film HER discussion avatar intelligence artificielle

La vitesse de développement des IA est tellement rapide que récemment, Google Brain -le programme de recherche en intelligence artificielle du géant Google – vient d’annoncer que deux ordinateurs sont parvenus à communiquer.

Dans le cadre de la recherche sur le Deep Learning, à savoir la manière dont des ordinateurs peuvent évoluer de façon autonome grâce à des algorithmes, le programme de recherche en intelligence artificielle du géant Google baptisé Google Brain a franchi un grand cap. En effet, les chercheurs sont parvenus à faire communiquer deux IA nommées Alice et Bob entre elles, alors que de son côté, une troisième IA du nom d’Eve avait pour but d’intercepter leurs communications… (3)

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre article sur la communication entre deux Intelligences Artificielles de Google.

Ainsi, que pouvons nous penser de cette communication post-mortem ? Est-ce une bonne chose ou une mauvaise chose ? Il est démontré que la perte d’un être cher peut s’avérer difficile si le processus de deuil n’est pas mené à son terme, et cette technologie pourrait gravement altérer ce processus. Si l’on ajoute à cela les rêves de cryogénisation, que penser de cette volonté séculaire d’être immortel ? Comment ne pas laisser ces IA prendre le pouvoir sur notre vie ?


(1) Traduit de l’anglais par Pandora depuis le site d’Eterni.me
(2)Extrait de l’article « Eterni.me, le site qui veut vous rendre éternel en créant votre avatar après votre mort » du Huffington Post publié le 5/02/2014.
(3)Extrait de l’article « Deux IA ont communiqué dans un langage indéchiffrable par l’Homme » de SciencePost.fr, publié par David le 4 novembre 2016.

Source : 20 Minutes, « L’invasion des robots morts-vivants » du vendredi 28 octobre 2016.

Laisser un commentaire